La pédagogie Montessori en détail

L'éducateur

Quel est le rôle de l’éducateur puisqu’il « n’enseigne » pas, et que les enfants apprennent « tout seuls » ?


Voici comment Maria Montessori décrit les traits de caractère de ce qu’elle appelle le « nouveau professeur » : «au lieu de parler facilement, il doit acquérir le pouvoir du silence; au lieu d’enseigner, il doit observer; au lieu de s’affirmer par une sorte d’infaillibilité, il doit assumer la posture de l’humilité ». Ainsi, pour Maria Montessori il est clair que pour résoudre toutes les problématiques éducatives, il convient non pas de s’orienter avant tout vers l’enfant…mais vers les éducateurs. Ceux-ci doivent renoncer à bon nombre de préjugés qui portent préjudice à l’enfant.

  • Le rôle de l’éducateur est de guider les enfants dans leur intérêt et de préparer l’environnement à cet effet. Ni trop (pour ne pas « éteindre les impulsions créatrices de l’enfant »), … ni pas assez (pour impulser l’effort chez ceux qui en ont besoin).

  • Vu de l’extérieur, on serait tenté de penser qu’il ne fait rien ; en effet, au lieu de s’imposer, il s’efface au profit de l’enfant et du groupe, permettant à chacun d’exercer et de développer son esprit d’initiative et de décision.

  • Il sert de médiateur entre l’enfant et l’outil de travail (le matériel pédagogique), entre l’enfant et le groupe.

  • Sa présence n’est pas ressentie comme celle d’un juge, mais comme un être disponible pouvant apporter une aide : une réponse aux questions et aux difficultés que rencontre l’enfant au fur et à mesure de ses propres expériences.

  • Loin d’être passive, son attitude est celle d’un observateur attentif : en respectant le caractère, la personnalité et le rythme de chacun, l’éducateur tient en éveil chez l’enfant son besoin naturel d’auto–perfection.

  • L’éducateur doit aussi avoir un esprit de patience et de persévérance, une attitude humble et bienveillante auprès des enfants. Il ne doit pas user de son autorité, et doit considérer l’enfant comme un individu à part entière.

  • Il aide à nourrir dans l’environnement montessorien, l'estime de soi, la tolérance, le respect mutuel, le souci des autres et la socialisation.

Décalogue de l’éducateur

En savoir plus

Le matériel et son importance

  • C’est un matériel qui a des caractéristiques didactiques. Il permet à l’enfant de s’approprier des concepts, en général un à la fois grâce à du matériel épuré. Ce qui permet à l’enfant d’appréhender la complexité du concept, et lui en donne une représentation claire, sans pour autant qu’il soit sur-stimulé.

  • Le matériel est une aide au développement de l’enfant puisqu’il le stimule. Mais, il n’a pas vocation à être exhaustif. Cela doit être de l’ordre du ni trop … ni pas assez. En effet, nous apportons un certains nombre de clés, d’impulsions à l’enfant pour le stimuler, et lui donner envie d’explorer. Là encore, c’est pour que l’effort et la volonté de l’enfant ne dépendent pas de la disponibilité ou non de l’éducateur à lui transmette un savoir.

  • Le matériel est adapté à la force et à la taille des enfants. Ce qui leur permet d’agir de façon indépendante

  • Le matériel permet l’autocorrection de l’enfant, et donc son autonomie. L’enfant peut recommencer l’activité autant de fois qu’il n’est pas satisfait de son travail, dans une démarche de dépassement de lui-même, sans être tributaire de l’éducateur. Ce qui lui permet de travailler à son rythme, tout en répondant à ses propres besoins. Ce n’est donc pas un cours fait en commun dans lequel ses propres besoins ne seraient pas pris en compte, mais répondrait à la nécessité de suivre un programme établi pour un groupe, et à un rythme prédéfini, n’acquérant pas la confiance en lui-même

  • Le matériel permet le mouvement. Maria Montessori insistait sur le fait que ledéveloppement de l’intelligence de l’enfant doit se faire en lien avec sondéveloppement moteur, autrement dit, développement psychomoteur.

  • Le matériel Montessori permet d’appréhender l’abstraction. En effet, la pédagogie Montessori repose aussi sur l'éducation sensorielle et kinesthésique de l'enfant. Chaque concept (notion) est introduit à l’enfant de façon corporel via ce matériel adapté. L’enfant s’en imprègne à travers ses sens, et se l’approprie à son rythme. A l’issu de ce travail d’appropriation, l’enfant rentre dans une phase de généralisation, d’abstraction du concept, c’est-à-dire qu’il se détache de l’objet (matière) pour aller vers sa représentation (idée). Il peut ainsi voir toutes les spécificités du monde qui l’entoure en mobilisant ses différentes connaissances acquises. Ce qui diffère d’autres apprentissages dans lesquels les concepts sont introduits à l’enfant sous forme d’abstraction.

  • Le matériel Montessori permet une activité avec un but déterminé. L’enfant acquière ainsi la cohérence du monde en évoluant dans un monde logique.

La classe

  • Tout dans la classe doit être simple, ordonné et esthétique. Chaque objet à sa place définie dans un environnement soigné. C'est cet ordre qui créé une ambiance rassurante, engendre le calme et la concentration, et contribue ainsi à la construction de son « ordre intérieur ».

  • Nous l’avons déjà vu, l’environnement préparé doit permettre l’activité, car c’est à travers les expériences faites dans un milieu que l’enfant peut se construire. On ne peut en effet pas envisager ce que l’on ne connait pas, ce que l’on n’a pas rencontré.

  • L’environnement préparé doit permettre l’activité libre et autonome de l’enfant, afin qu’il puisse révéler sa vraie nature, et qu’il rentre dans une phase de concentration propice à l’apprentissage.

  • Les classes Montessori sont réparties en tranches d’âge de 3-6 ans, et de 6-12 ans. Cette dernière tranche peut être éclatée en 6-9 ans, et 9-12 ans. Cette répartition permet le développement de la conscience sociale et des responsabilités chez les enfants, et permet à chaque enfant d'interagir avec des enfants d'âges différents en formant une relation de style mentor. Il est important de noter que pour qu'un enfant puisse bénéficier pleinement d'une éducation Montessori, un engagement dans un cycle complet de trois ans est idéalement requis.

En quoi la pédagogie de Maria Montessori reste résolument moderne ?

Voici ce qu’en dit Patricia Spinelli, directrice de l'Institut Supérieur Maria Montessori et Karen Benchetrit, journaliste : «Nous vivons dans des sociétés agitées ; comme le dit le pédo-psychiatre Bernard Golse, où le culte de la performance et de la réussite passent avant tout. L'enseignement de Maria Montessori nous permet de revenir aux choses essentielles. Il nous donne en effet les clés pour comprendre comment se construit la confiance intérieure de l'enfant et l'estime de soi, dès la naissance. Aujourd'hui, l'éducation se réduit souvent à l'apprentissage et à l'accumulation de savoirs. Soumis à la pression des parents, les élèves, même petits, développent un stress croissant et des difficultés de concentration ».

Quels sont les bienfaits de la pédagogie Montessori ?

Les enfants montrent beaucoup d’intérêt lorsqu’ils ont le libre choix des activités, et qu’ils travaillent de façon indépendante. Il s’en dégage une motivation intrinsèque qui ne nécessite pas les récompenses quelles qu’elles soient. Grâce à cette autonomie et cet intérêt, les enfants sont concentrés dans leurs activités (clé de l’apprentissage), et font preuve de sérénité et calme. Cette « présence », cette disponibilité dans l’activité, lui permet d’acquérir la connaissance sans effort, grâce à son potentiel inné, et aussi grâce à son besoin inné d’apprendre pour s’adapter à l’environnement dans lequel il vit. S’il n’est pas entravé, mais guidé, l’enfant peut ainsi se développer à son rythme, et selon ses propres besoins, puisque chaque enfant est unique. Il acquière ainsi de l’autonomie, de la confiance, de l’estime de lui et reste curieux de ce qui l'entoure.

Caribbean Montessori School 

École Montessori en Martinique

2020 - Tous droits réservés 

Mentions Légales

  • Black Facebook Icon

Site internet réalisé et maintenu par

Caribbean Montessori School